Top Site



Votez pour nous toutes les deux heures ♥


Plonge dans cet univers aussi étrange que fabuleux ! Pars à la découverte de toutes ses merveilles et de tous ses mystères ! Il te reste tant à y découvrir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack A. Hiver
║The prince of Secrets ☆║
avatar
• Messages : 29
• Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   Sam 3 Mar - 22:12


Quoi ? Problem ?
Tch, encore une nouvelle journée qui s'annonçait bien longue commençait. Jack s'était levé bien tôt, aujourd’hui il avait beaucoup à faire, beaucoup. Malgré les apparences ce n'était pas un flemmard qui fout rien de la vie, il était très souvent à l'extérieur pour faire ce qu'il avait à faire: Il donnait des informations pour ou moins confidentiel, contre une somme d'argent plus ou moins importante. [Répétition rpz.] Enfin bref, rien de très passionnant lorsqu'on est quelqu'un de tout à fait normal. Jack, prit une douche rapide avant d'enfiler de drôle de vêtements, oh, rien de très ''spécial''. Sa tenu ressemblait à un kimono traditionnel avec une longue veste dessus et une épaisse échappe bleu. Il ne faisait pas froid, non, c'était juste par habitude. Puis tout normalement il alla déjeuné normalement, silencieusement. Une fois tout la routine fini, il saisit le masqué posé sur sa commode, masque ressemblant à ceux des carnaval, ressemblant à un animal non-identifié avec des oreilles de chat. Jack disposa délicatement l'objet sur son visage. On ne voyait plus que ses yeux fluorescent et sa chevelure bleu. Il mit ses chaussure et sorti enfin.

Jack flâna un peu dans les rues marchandes de Tamashi no Higan, puis il entendit des cloches sonner, il était pour lui l'heure d'un rendez-vous avec un client très important. Pour la rencontre rien de mieux qu'un endroit à l’abri des regards indiscret, un coin oublié de tous et peu fréquenté, le choix fut rapide : Le cimetière. La rencontre devait avoir lieu à dix heure quarante-cinq tapante. C'était la première fois que ledit princes des secrets devait rencontrer cette personne, il avait des transaction avec elles oui mais, cette dernière (car oui il avait réussit à apprendre que c'était une fille) utilisait un intermédiaire et malgré tout ce Jack avait plus rassemblé comme information sur cette personne il avait quasiment aucune idée de qui il pouvait s'agir et croyez-moi c'est un fait bien rare lorsqu'on connaît M. L'informateur.

Ledit prince arriva quelques minutes à l'avance, il avait été décidée qu'il retrouvait son client à la 18 ème pierre tombale de la 69 rangée [No, comment. Huhu.]. Il alla donc vers le lieu choisit, il devais compté les pierres et rangées, ce qui devenais très vite lassant. Quelques minutes de marche et l'histoire fût réglée. Jack regarda tout autour, il n'y avait encore personne. Il soupira de nouveau il faisait chaud sous se foutu masque, encore heureux que l'épaisse brume atténuait la chaleur émanant du soleil, car il semblerais aujourd’hui les nuages ne voulaient pas se faire nombreux. Jack s'assied à s’adossa sur la pierre tombale le temps que son illustre inconnu de client débarque.
Il vît enfin quelqu'un, c'était effectivement une fille, elle semblait se dirigé vers lui (j'ai dit "semblait"). Elle possédait d'étrange cheveux rose (enfin, vu sont bleu à lui, c'était plutôt normal....). Il alla faire face à la jeune fille qui s'était arrêté à quelque pas. Sous son masque il adopta une voix malicieuse :

-Ma cliente, je présume ? déclara-t-il en constatant que n'était pas une originelle. Je suis Jack, Jack Ades Hiver.

Jack ne savais pas trop si c'était réellement cette personne, mais l'heure était arrivée et la seule personne aux alentours était cette créature, enfin, qui ne tente à rien n'a rien.





Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Jack A. Hiver le Dim 4 Mar - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilde Weissmüller
The craziest Panda.ಠ_ಠ
avatar
• Messages : 76
• Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   Dim 4 Mar - 10:21

Un cimetière. Hilde n'avait jamais eu une vraie occasion d'en voir un lorsqu'elle vivait encore en Allemagne, bien que les descriptions de ces endroits dits maudits parfois, mais surtout glauques et très silencieux soient nombreuses dans les livres qu'elle avait l'habitude de lire. Quelque part, elle savait très bien à quoi s'attendre et n'était pas effrayée.
Ce qui l'effrayait, c'étaient les souvenirs. Et ces derniers affluaient dans sa mémoire. La mort, par exemple, qui vient vous surprendre au moment où vous vous y attendez le moins, qui laisse des traces impossibles à effacer. L'adolescente n'avait connu qu'une fois la mort et aurait préféré ne pas la découvrir ainsi. Ne pas la découvrir du tout, en fait. Son frère avait fini massacré par celui qui avait été pendant des années son ami, son double, son confident et peut-être même plus. Mais cette personne était aussi le pire ennemi de son défunt frère. Jack Chase. Cette enflure.

Pourquoi la vie s'était acharnée sur son sort seulement quelques minutes ? Pourquoi l'avait-elle fait avec autant de cruauté ? Qu'avait-elle fait pour mériter un tel châtiment ?

Toutes ces questions sans réponse de mélangeaient dans la tête de la jeune fille, qui laissa tomber sa batte, seul souvenir de son ancienne vie, et s'effondra sur le sol froid et abimé du cimetière, presque en larmes. Elle se maudit d'être arrivée jusqu'ici.
Au départ, Hilde était juste sortie pour prendre l'air. Sans s'en rendre vraiment compte, elle avait atteint la lisière de la forêt. S'y rendre toute seule ne rentrait pas vraiment dans la liste des choses qu'elle savait faire. Alors la jeune fille avait marché quelques minutes et franchi la grille du cimetière. La prochaine fois, elle ferait plus attention à ses propres faits et gestes, qui l'avaient trahie cette fois.
Hilde resta peut-être une ou deux heures, les jambes repliées sur elle et la tête sur les genoux, à sangloter et se poser un millier de questions. Personne ne la voyait, elle était bien trop petite pour cela.
Bruits de pas. De plus en plus proches.
La jeune allemande releva la tête, surprise que quelqu'un ose se rendre dans cet endroit, où elle pensait pourtant se trouver seule. Décidément, peu importe où elle allait, il fallait qu'on la dérange. Il ne lui restait plus qu'à sortir du cimetière et retourner en ville, où il y avait beaucoup plus de monde mais moins de casses-pieds. Le problème ? Hilde se trouvait presque à l'opposé de la grille. Elle pourrait donc tomber sur une personne qu'elle n'avait pas vraiment envie de rencontrer. L'adolescente se leva tout de même et prit la direction de la sortie. C'était sans compter sur un inconnu adossé à une pierre tombale, face à elle. Indifférente à son accoutrement, ses cheveux d'un bleu fluorescent qui rivalisait avec son rose à s'arracher la rétine et à son masque plus qu'original, elle marcha dans sa direction. Plus parce que la sortie était plusieurs mètres plus loin que parce que le personnage intriguant qui se tenait face à elle la fixait du regard. Contre toute attente, il se leva et Hilde s'arrêta net.
Ils étaient maintenant face à face et la jeune fille semblait plus intéressée par la pierre tombale derrière lui que par l'homme qui la dépassait de plusieurs têtes. Elle voulut ouvrir la bouche seulement pour le saluer et pour s'éclipser ensuite mais n'en eut pas vraiment le temps.

«Ma cliente, je présume ?»
C'était quoi encore cette histoire stupide ? L'allemande ne se souvenait pas avoir demandé le moindre service et n'avait pas la moindre idée de ce que cet inconnu racontait. Il perdait la boule, ça devait être ça. De toutes manières, tout le monde était un peu fou, à Tamashi no Higan. Et lui devait faire partie de l'élite des fous. Voilà.
Les secondes suivantes lui montrèrent que non.

«Je suis Jack, Jack Ades Hiver.»
Les yeux de Hilde s'écarquillèrent. Le prénom Jack était sûrement le mot qu'elle avait le moins besoin d'entendre. Le prénom qu'elle détestait le plus. Ce prénom, qui était synonyme de trahison pour la jeune fille. Bien sûr, ce n'était pas le cas. Mais voilà, Hilde était têtue. Peu importe si vous êtes un bisounours ou quelqu'un avec les mêmes goûts qu'elle : si vous vous appelez Jack, c'était peine perdue.
Aujourd'hui, elle n'aurait pas du se lever. Cet endroit et cet homme lui rappelaient déjà beaucoup trop de souvenirs. Elle n'avait d'ailleurs pas idée de ce dont cet homme était capable et n'espérait pas avoir de problèmes en plus.
Cette rencontre la mettait en colère dès les premières secondes. C'était plutôt mauvais signe. Dans ce cas-là, Hilde se contentait de faire usage des mots. Elle se rapprocha de l'inconnu et le regarda dans les yeux (elle ne pouvait pas vraiment regarder autre chose, le reste étant dissimulé par le masque).

«Ecoute-moi bien. T'as du te gourer de personne, alors je te prierai de me foutre la paix.»

Elle se retint d'ajouter qu'elle était déjà sur les nerfs. En fait, cela se voyait bien assez.


Spoiler:
 

_________________
HILDE IS SO BADASS.ಠ_ಠ


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack A. Hiver
║The prince of Secrets ☆║
avatar
• Messages : 29
• Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   Dim 4 Mar - 18:06


Pauvre enfant ♥.
Pff, cette journée semblait ne pas vouloir se révéler divertissante, dans ce cas il faudrais juste forcé un peu les chose, après tout personne ne sait de quoi l'avenir est fait.

Enfin bon, pour le moment Jack restait plutôt sceptique vis à vis des événements, là, il devait rencontrer sa "cliente" qui semblait ne pas vouloir se pointé à l'heure. Tch, le jeune homme détestait cela, si lui un originel faisait l'effort de bougé son cul, peut importe la personne à qui il devait faire face elle est censée pouvoir en faire de même. Oh puis merde, il avait pas que ça à faire après tout, mais maintenant qu'il était là et qu'il avait plus ou moins trouvé de la compagnie qui se révéla très vite désagréable autant en profité. Enfin, au début c'était plutôt de l'agacement que ledit prince ressentait, on lui avait parlé de la sorte ? Ah lui ? Ô petite ignorante, tu semble ignorer qui tu as en face de toi. Parce que lâché une phrase aussi grotesque devant Monsieur c'était vraiment faire l'idiot lorsqu'on savait QUI il était. Eh oui, Jack aurait tout aussi très bien pût s'appeler Narcisse une fois qu'on le connait.

Il se pencha vers la jeune demoiselle pour voir de mieux son visage, il se releva peut de temps après et commença à tourné autour d'elle tel un chapelier fou. Enfin, il s'arrêta derrière cette dernière, il saisit doucement son masque le baissant, on voyait à présent la partie supérieur du visage de Jack, ses yeux malgré la brume restait d'un bleu fluorescent presque envoutant.

- Il arrive de se trompé, m'enfin, il sourit et reprit. Tu pourrais au moins me dire ton nom. ~

Jack disais cela mais en réalité il s'avait parfaitement à qui il avait à faire, d’ailleurs cette dernière phrase n'était absolument pas choisit par hasard. Et si cette personne était bien celle qu'il croyait elle serait qui sais peut-être troublé. Jack enchaina pourtant très rapidement.

- Enfin j'suis bête, une gamine de petite taille au cheveux rose...Hilde Weissmüller qui à débarqué chez nous il y a plus d'un mois, n'est ce pas ?

Le sourire de Jack s'était agrandit, il était sûre de ne pas faire erreur, M. L'informateur savait tout, rien ne lui échappait, votre passé, vos peurs, très peu de choses lui échappait. Toute une vie avait d'arrivée à Tamashi No Higan ? Ne chercher pas à la dissimuler ou à la nier, Jack sait tout. Comment ? Oh c'est un secret que personne n'a réussit à desceller. Après tout il était le princes des secrets, personne en avait pour lui, mais inversement lui en avait pour tout le monde. C'est injuste, me direz vous. Eh bien, la vie n'était elle pas injuste ? Mais après tout les choses étaient bien plus amusante ainsi.

Jack posa son masque sur sa -magnifique- chevelure bleuté, il avait marre de porté cet objet qui devenait étouffant avec cette chaleur et cette brume. A présent on pouvais détail son adorable visage. Il avait un sourire qui signalais rien de bon pendu aux lèvres. Alors qu'il allait prendre la de nouveau parole, il fût coupé par le bruits des pas. Il tourna le visage et au même moment il vit une personne courir vers le sens opposé, prenant la fuite vu la façon dont il avait détalé dès que Jack le fixa. Se foutue rendez-vous était un piège ? Mhh, le voir en présence de quelqu'un les aurait fait fuir ? Non, c'était plus pour avoir des informations sur lui et de tenté si possible une embuscade (qui tomba très vite à l'eau.)

-Tch , Jack rit. Bande d'idiots... lâcha t-il. Il avait tout juste eu le temps de voir un petit détail sur le fugitif. Il savait à présent de qui il s'agissait, enfin, il s'occuperait d'eux plus tard, là il voulait s'amuser. Il reporta très vite son attention vers ladite Hilde et se pencha légèrement de nouveau pour mettre son visage à la même auteur que celui de l'Allemande.

- Mhh, rien qu'à mon nom tu dois me haïr n'est ce pas ? Tu as bien raison, je ne suis pas une personne fiable, comme tout les Jack. Il faisait référence au Chase que Hilde affectionnait temps par le passée, d'où il le connaissait ? C’est un secret, je l'ai déjà dit. Il reprit : Après tout "Jack" à fait toujours référence à ce célébré personnage...Jack l’éventreur, non ? Nous sommes tous un peu les mêmes dans le fond. Ledit Prince avait encore ce foutu sourire au lèvres, et bien qu'il vivait à Tamashi no Higan il en savait long sur le monde réel et savait y faire référence, les connaissance de ce type dépassait l’entendement. Enfin après tout, ce qu'il faisait là n'était rien de plus qu'une vulgaire provocation.






Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilde Weissmüller
The craziest Panda.ಠ_ಠ
avatar
• Messages : 76
• Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   Mar 6 Mar - 22:35

Les gens étaient fous, à Tamashi no Higan.
Il y avait les fous avec une case en moins. Hilde était le parfait exemple de ce type de fous et l'assumait parfaitement.
Mais il y avait aussi les fous qui n'avaient pas la moindre notion du ridicule. Ce satané Jack en faisait visiblement partie. Libre à vous de penser que voir quelqu'un qui vous tourne autour comme s'il faisait le danse de la pluie en ricanant est tout à fait normal. Tandis que lui semblait s'amuser comme un petit fou (pourquoi donc d'ailleurs ?), la plus jeune semblait avoir un soudain intérêt pour une de ses mèches de cheveux, qu'elle enroulait et déroulait sans prêter la moindre attention au bleuté. Ce ne fut qu'après son numéro de cirque improvisé qu'il se décida à dire quelque chose de censé.
Ah non.
Il s'excusa à sa sa manière, c'est à dire d'une façon tellement implicite qu'il fallait être doté d'un minimum d'intelligence pour pouvoir comprendre la subtilité dont l'originel faisait preuve et invita Hilde à...dire son nom. S'il espérait obtenir une information de sa part, il était mal, mais alors très mal parti. C'était loin d'être son genre de se présenter et de raconter sa vie en trois secondes. Une phrase telle que «Salut, moi c'est Hilde, je lis des livres d'horreur toute la journée et ma grande passion c'est de me teindre les cheveux en rose!» ne franchira jamais la barrière de ses lèvres. C'était trop demandé. Et non, donner son nom à un Jack était vraiment trop demandé. Ce Jack ci s'avérait être arrogant, moqueur et avait réussi à agacer la jeune allemande en trente secondes top-chrono. Ils allaient mal s'entendre. Très mal.

«Enfin j'suis bête, une gamine de petite taille aux cheveux roses. Hilde Weissmüller qui a débarqué chez nous il y a plus d'un mois, n'est-ce pas ?»

Rectification. Ils n'allaient pas bien s'entendre, certes. Mais elle allait le haïr, si ce n'était pas déjà fait.
Non, ses yeux ne s'écarquillèrent pas de nouveau sous la surprise. Non, elle ne posa pas de question. L'adolescente ne répondit pas et garda toujours le même air distrait. Elle se contenta de penser, chose qu'heureusement cet idiot de Jack ne pouvait sûrement pas faire. Comment ce dernier pouvait-il posséder ces informations que la jeune fille n'avait pourtant jamais divulgué ? Cette simple interrogation brûlait les lèvres de l'allemande, qui se retint de prononcer la moindre syllabe. Face à cet homme, montrer ne serait-ce qu'une petite faiblesse pouvait s'avérer fatal. Selon Hilde, du moins.
Oh, et puis pourquoi jme tracasse pour rien ? Si c'est la seule chose qu'il sait, j'm'en fiche.se contenta-t-elle de penser, pour se rassurer plus qu'autre chose.
Grave erreur.

Ne prêtant aucune attention à l'inconnu(e) qui venait de fuir du cimetière et qu'elle n'avait donc pas remarqué en entrant dans cet endroit toujours plus glauque à cause de la brume qui ne se dissipait pas, Hilde observait plus ou moins attentivement l'énergumène face à elle. Il semblait plus intéressé par son masque qu'il ne cessait de mettre et de remettre sur ses cheveux. Visiblement, cet accessoire anodin pour certains signifiait bien plus pour lui. L'adolescente fit rapidement le rapprochement entre sa main, le crâne du jeune homme, son pied, et le sol. S'il l'énervait et qu'il restait à sa hauteur, ce maudit masque finirait en bouillie.

«Mhh, rien qu'à mon prénom tu dois me haïr n'est-ce-pas ? Tu as bien raison, je ne suis pas une personne fiable, comme tous les Jack.»

Il blaguait.
C'était impossible.
Ce parfait inconnu devait rire.
Le fruit du hasard. Voilà, c'était ça!
Mais alors pourquoi semblait-il si sérieux dans ce qu'il avançait ?

En effet, il était tout sauf fiable. Au vu de ses particularités physiques, il n'y avait aucun doute que c'était un originel (qui semblait aussi avoir pour passe-temps favori le harcèlement ou quelque chose du genre). Et Hilde elle, venait d'Allemagne. Elle savait très bien que tous ceux qui étaient nés à l'Équinoxe des Âmes n'avaient jamais connu cet endroit qui leur semblait si hostile : la Terre. Ce même endroit ne manquait pas à la jeune fille. Ce qui lui manquait, c'était la présence quotidienne de son frère. Et quelque part, Jack. Quelque part, lorsqu'on a passé plusieurs années de sa vie avec la même personne et qu'on a fini par vraiment s'y attacher, on ne peut pas la quitter du jour au lendemain, peu importe ses actes. C'est pourtant ce qu'elle a osé faire. Elle avait empruntée l'allée éclairée par la douce lumière des lampions et s'était lamentée des heures durant sur son triste sort. Tout cela, l'Originel le savait. S'il était au courant de l'existence de Jack Chase, alors il savait forcément quelque chose du passé de Hilde. Peut-être pas qu'une chose, même. L'allemande était tellement partagée entre la tristesse et l'animosité qu'elle n'avait pas entendu la suite des paroles (aussi idiotes soient-elles) du mystérieux jeune homme. Juste la fin était parvenue jusqu'à ses oreilles.

«...Nous sommes tous un peu les mêmes dans le fond.»

Inutile d'être doté d'une capacité de réflexion hors du commun pour comprendre de qui Jack parlait. Peut-être qu'il connaissait Jack Chase personnellement. Il avait donc signé son arrêt de mort. Et même si ça n'était pas le cas, l'arrêt de mort était tout de même signé. Là, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase et la jeune fille réagit au quart de tour. Prenant toujours son air absent qui lui allait si bien et le regard perdu dans le vide, elle se mit à marmonner.

«Oui, dans le fond, vous êtes tous un peu les mêmes. Tu dois avoir raison.»

Hilde s'approcha de l'homme qui lui faisait toujours face, plus que baissé pour arriver à sa hauteur. Un sourire partagé entre le sadisme et la joie se dessina sur ses lèvres et elle se mit sur la pointe des pieds pour prendre le masque de Jack, qui n'eut pas réellement le temps d'esquisser le moindre geste pour s'y opposer. Adieu petit masque.

«Vous vous cachez derrière une personnalité qui ne vous va pas, continua-t-elle, plaçant le masque devant son propre visage pour joindre le geste à la parole. Vous adorez manipuler les gens. Vous savez quand le moment de trahir vos propres amis est venu

Les mots s'enchaînaient et elle n'hésitait pas une seule seconde, comme si tout avait été préparé à l'avance. Ce qui était bien entendu faux. Se contenter de dire "calmement" son ressenti, voilà ce qu'elle faisait exactement. Elle lâcha le masque, qui n'eut le temps que d'effleurer le sol avant d'être écrasé par une bottine noire qui appartenait à la jeune allemande. Elle le piétina. Littéralement. Toujours le sourire aux lèvres. Peu importe la réaction de Jack, peu importe s'il avait une collection de masques sous la main, peu importe ses propres actions, il fallait qu'elle réagisse et c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé. Quand le masque...qui n'était plus vraiment un masque mais plutôt un objet in-identifiable fut inutilisable, elle conclut.

«En bref...je dirai que vous êtes de sacrés salauds.»

_________________
HILDE IS SO BADASS.ಠ_ಠ


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack A. Hiver
║The prince of Secrets ☆║
avatar
• Messages : 29
• Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   Sam 10 Mar - 21:16


Amusons-nous. ♪
Chacun a un caractère qui lui est défini, l'hypocrisie, honnêteté, la naïveté et d'autres encore...Mais parfois il nous arrive de s'attacher aux gens et que pour leurs bien on se met à leurs caché des choses, jusqu'à que tout explose par un tragique hasard. Enfin plutôt qu'à nommer cela par une scène mélo-dramatique de grande tragédie, il donnerait à cette partie le nom de "Comédie romantique". Ce type n'a aucune notion de la tristesse, de la trahison, cela fait bien longtemps qu'il n'approchait plus réellement personne. Même ceux qui nomme le prince "mon ami" qu'on jamais eu le droit de pénétrer un instant le cœur de ce dernier. Un corps chaud et humain, un cœur de pierre et de glace. Enfin on n'en reste qu'au apparences, car tout le monde le sait, les apparences sont trompeuses et même si elle ne sont que superficielle, chez Jack elles sont particulièrement présente et cette image qu'il donne est difficilement rompue. (Malgré cela, j'ai un gros doute sur le fait que ce phrase a un quelconque sens.)

Enfin, Jack pour une fois s'était révélé bien bavard. Il voulait s'amuser, ces derniers jours avaient été d'un ennuie presque mortel. Il ne se passait strictement rien d'amusant, ça avait été des temps de travail intensif, et il y avait pas mal de nouveaux sur qui il devait enquêter, il vivait même(inconsciemment)de manière incroyablement raisonnable. Il était temps de mettre fin à cette routine plus que barbante et il semblerait qu'il était tombé sur la personne parfaite pour cette occasion.

«Oui, dans le fond, vous êtes tous un peu les mêmes. Tu dois avoir raison.»

Elle s'était enfin mise à prendre la parole, mais cela ne convaincu pas. Pourtant la jeune fille esquissa un sourire qui ne signifiait rien de bon, cela voulait en dire bien plus. Jack ne bougea pas d'un pouce, il observa ladite Hilde qui saisit son masque. Oh que oui il était réellement tombé sur la bonne personne pour brisé cet ennui qui durait tant. Peut-importe ce qu'il perdait tant que cela ne touchait en rien à sa dignité (car après tout) c'était quelque chose auquel il tenait cet enfant un peu trop hautain.

«Vous vous cachez derrière une personnalité qui ne vous va pas.» Continua-t-elle.

C'était plutôt ironique ce genre de phrase qui dit ça en se cachant derrière le masque d'une autre personne au sens propre. jack analysa chaque mouvement. Ne s'identifiait-elle pas, elle aussi à cette personne qui se cache derrière une autre personnalité ? Même si elle ne faisait qu'illustrer, elle s'utilisait elle en modèle au lieu de poser tout simplement le masque sur le visage de Jack qui était à sa porté pour illustrer parfaitement le "vous", intéressant, conclut-il tout simplement.

«Vous adorez manipuler les gens. Vous savez quand le moment de trahir vos propres amis est venu.»

Seul un idiot n'aurait pas comprit qu'elle faisait très probablement référence elle aussi à Jack Chase, ce jeune garçon garce à qui elle finit ici à Tamashi no Higan. Bien que ledit prince avait dit qu'ils étaient tous les mêmes, cette petite concluait bien trop vite. Jack n'avait personne à trahir puisqu’il n'avait tout simplement pas d'amis (ou alors il les considérait pas comme tel). Manipuler ? Mhh, qui-sait, il n'avait pas d'ambition particulière à part vouloir rendre se monde un peu plus amusant, c'était manipuler les gens ça ? Question idiote, oui, mais c'est juste un passe-temps comme un autre, rien de plus. Les gens naïfs sont faits pour être trompé, c'est tout. Enfin, Jack se contentait d'observer, ou presque. Il bailla, mettant avec une grande classe la main devant la bouche, il s'était remit droit dans l'instant. Une fois le geste le plus gracieux du monde accomplit, il reporta de nouveau son attention vers Hilde, il cligna plusieurs fois des yeux et vit son masque sous la bottine noir de la demoiselle. Il la toisa du regard, à présent son masque ne ressemblait plus à rien, son état en était tellement déplorable qu'il en était devenu non-identifiable. Putain...Elle pouvait pas toucher à ses affaires ? Après tout Jack ne sortait jamais sans avoir le visage ne serait-ce qu'à moitié couvert, sinon dans les rues de la ville ça devenait l'agitation et tout ceux qui avait entendu parlé de lui et qui le reconnaissaient, cherchaient à avoir des informations sur ce qu'il se passait "sur terre".

«En bref...je dirai que vous êtes de sacrés salauds.»

Malgré l'énervement de Jack vis-à-vis de son masque il esquissa à son tour un sourire. Il admettait absolument le fait qu'il n'était pas un sain. Mhh, il réfléchit un instant, en faite, l'instant en lui même dura moins d'un millième de seconde. Il agit tellement rapidement que suivre ses mouvements relevait d'un vrai travail de professionnel. Il saisit d'une agilité et d'une rapidité extrême d'un côté Hilde par le poignet et de l'autre par le bras. C'est une prise de judo bien connue qu'il effectua à la perfection sans que la jeune allemande eu le temps de réagir ou de riposter. Après l'avoir mise à terre, Jack s’essaya (plus ou moins) sur le jambes de la jeune fille histoire qu'elle ne gigote pas trop et d'une main (qui par la logique du fait qu'il soit plus grand et plus fort rend beaucoup de choses possible.) il attrapa les poignets d'Hilde qu'il bloqua au dessus de la tête de celle-ci contre le sol (logique.)
(J'ai pas du tout réussit à illustrer cette partie donc, je résume, il bloque les mains d'Hilde au dessus du visage de cette dernière avec sa main).
Il sourit tout en regardant droit dans les yeux la jeune allemande :

«Oui je suis un salaud. J'irais même jusqu'à dire que je suis le Roi des salaud, un problème contre ça ? ♥ »

Ledit prince regardait la jeune fille droit dans les yeux, un regard un peu trop malicieux pour signaler quelque chose de bon. Ayant une domination total sur Hilde, doucement il approcha son visage de celui de son interlocutrice. Il s'empara des lèvres de cette dernière (contre son gré je présume, Uh). Un baiser qu'il prolongea pour son plus grand plaisir et pour énervé d'autant plus cette gamine. Enfin, il libéra la jeune demoiselle et lui piquant sa chapka, jack recula de quelque pas pour évité un quelconque réflexe ou geste violent de la jeune fille.

«Très jolie.» lâcha t-il en observant le chapeau et en le plaçant sur sa propre tête, il jouait comme un gamin avec objet ne faisant que probablement énervé d'autant plus l'allemande.«Mhh, je te propose pas de finir dans le même état que mon masque, mais...» Il reprit la chapka dans les mains «Ceci pourrait très bien faire l'affaire, non ? ♥»

Jack commença à marché autour des tombes (au cas ou Hilde se transformerais en furie qui voudrait lui sauter dessus pour le bouffer et récupérer son chapeau). Il commença à déficeler un bout de la chapka avant de la lâché. L'objet tomba sur sol boueux et il écraser par la chaussure de Jack.

«Je suis gentil, je le laisse dans un état récupérable, vu que je t'ai prit bien plus juste avant. ~»

Jack passa derrière une autre tombe. Il caressa la pierre tombale mal taillé du bout des doigt, il savait quelque chose qui était bien plus intéressant que toute ces histoire de chapka et de vengeance pour un misérable masque.

« Je n'ai qu'une chose à déclarer, tu risque d'avoir une surprise d'ici peu. ledit prince rit légèrement Il ne va pas tarder, quelques jours ? Quelques semaines ? Tu devrais plutôt te préparer..Ça risque de devenir très amusant.»

Jack parlait vaguement, mais néanmoins si Hilde était maligne et qu'elle comprenait la subtilité de la chose elle verrait immédiatement ce à quoi il faisait allusion.





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rigidité Cadavérique [Pv. Hilde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans les abîmes du monde [LIBRE]
» Indiens d'Amérique
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti
» TNT - la télé tout numérique
» 7 août 2009 D’Arbenz, 1954, à Zelaya, 2009 : Chiquita en Amérique Latine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamashi no Higan V1 ::  :: Le Cimetière des Oubliés-