Top Site



Votez pour nous toutes les deux heures ♥


Plonge dans cet univers aussi étrange que fabuleux ! Pars à la découverte de toutes ses merveilles et de tous ses mystères ! Il te reste tant à y découvrir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tsubaki Akitsuki, l'homme aux mille mystères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubaki Akitsuki
~•謎自身• The mystery itself•~
avatar
• Messages : 216
• Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Tsubaki Akitsuki, l'homme aux mille mystères...   Jeu 29 Déc - 17:40

Identity

☁ Tsubaki Akitsuki
Feat. Shouei ¦ Nurarihyon no Mago

Surnom : Le Boutiquier, tout simplement
Age : Il semble avoir 22 ans
Sexe :
Préférence Sexuelle : Hétérosexuelle
Nationalité : Higanjin
Métier : Boutiquier
Groupe Souhaité : Originels


Physical Appearance

☁ Mirror, mirror, tell me what you see...

Vous entrez dans la boutique, vous le voyez. Vous voyez cet homme assis derrière un petit comptoir encombré. Il est grand, finement musclé, mince. Il porte un gilet épais à capuche bleu, sur lequel on distingue un cordon blanc servant à resserrer la capuche, une espèce de Haori rouge sang, dont le bas est copieusement déchiré et vire au noir. Sa peau est pâle, frôlant le cadavérique, sur celle-ci sillonne une marque pourpre représentant un dragon. Vous le regardez plus en détails. Vous examinez ses étranges cheveux, blancs méchés de rouge, tombant en bataille sur son front et son œil droit. Vous scrutez son œil mystérieux, rouge lui aussi, et ne parvenez pas à lire ce qui s'y passe, il est plein de mystère, son expression est indéchiffrable, entre l'ironie, l'amusement et... le mystère, encore une fois. Sous son petit nez retroussé, vous apercevez un rictus, porteur de la même expression indéchiffrable que son œil écarlate. Il vous accueille, une voix mélodieuse et suave, presque séduisante, vous murmure un "bienvenue" plein de mystère. Il vous parle en énigmes, que vous vous efforcez à déchiffrer sans succès. Il rit un peu, amusé de votre tourment. Il porte un masque blanc comme neige de sa main gauche à son œil droit et vous propose une autre énigme toute aussi farfelue, puis murmure avec amusement:
"Que puis-je pour vous, âme perdue au beau millieux des Lycoris?"


Moral Description

☁ I want to be in your mind...

Du temps a passé depuis votre première visite à la boutique de l'homme au masque du côté de Tamashi no Higan. Vous décidez d'y retourner, vous sentant plus apte à comprendre ses énigmes et son étrange comportement
Vous entrez dans la boutique, comme d'habitude, les objets sont empilés et la salle est un vrai capharnaüm. Il est là, il vous regarde de son air si indéchiffrable, il murmure de sa voix envoutante:
"J'attendais votre visite, âme perdue dans ce champs de fleurs écarlates...".
Il reste où il est, vous scrutant, analysant vos mouvements, préparant une nouvelle énigme à vous proposer, et vous ne vous doutez de rien. Il penche la tête sur le côté fermant son œil découvert, révélant enfin sa nouvelle étrangeté orale:
"La raison de votre venue m'est aussi claire que la rivière montant aux cieux, mais votre esprit est dans la brume de l'entendue noire froide et humide..."
Vous sursautez, son regard s'est fait perçant, il semble lire dans votre âme, puis il ferme son œil et vous propose une petite clochette, vous souhaitant qu'elle "éclaire votre esprit sur la voie du monde rouge"
Vous partez, il se lève et murmure quelque chose qui ne vous est pas destiné, vous faites mine de partir mais restez caché pour l'écouter. Vous ne comprenez rien à ses paroles, que de mystère... Puis il parle normalement, il parle d'une réunion avec les originels fondateurs, il expose une petite farce pour faire tourner l’ermite en bourrique, une voix lui répond qu'elle l'avait connu moins sournois, il rit. Son rire est cristallin, il résonne au fond de vous, mais il vous glace un peu, vous frissonnez. Vous sortez discrètement de la boutique. Vous récapitulez votre visite, vous n'en savez toujours pas plus, vous n'avez même pas pu poser de question à l'homme au masque... Vous conclez: Cet homme est fou....


Story

☁ Just let me know how you became the one I have in front of me...

La boutique. Vous la connaissez bien maintenant, vous y êtes venu tellement de fois en quête de réponses... Il se tient devant la petite télé rose, oui celle avec la statuette de chat dessus, il la fixe avec un sourire énigmatique. Sa marque bouge et positionne sa tête sur sa joue droite, elle lui demande:
« Tsubaki, à quoi penses-tu? »
Il rit un peu et « caresse » le dragon.
« J'essaye de ne pas oublier, de ne pas oublier la foudre des cieux »
Le dragon l'interroge
« As-tu encore rêvé du passé? »
« Les temps anciens ont tendance à se sentir seuls, Kurenai. Même si tu les fuis, ils te devanceront toujours. » Il sort de la boutique et prend la direction du champ de lycoris. Il s'assoit en plein milieu de l'étendue sanglante. Vous l'avez suivi, et vous êtes caché, assez loin pour qu'il ne vous remarque pas.
« Tsubaki, raconte moi ton passé. » lui demande sa marque.
« Tu en as vécu les événements, Kurenai, à quoi bon? » Lui répond-il.
« Je veux l'entendre par ta bouche. Cela rendra la vérité tellement plus envoutante. »
Il se laisse convaincre et commence son récit:

Je n'ai pas de souvenirs. Pas avant mes sept ans. La première chose dont je me souviens est comme masquée par l'épaisse brume du lac.
Je me tenais sous la pluie, trempé, non pas seulement par la pluie battante, mais par mes larmes. Pourquoi pleurais-je? Pourquoi mes mains étaient-elles aussi rouges que les fleurs à mes pieds? Qui étaient ces gens, gisants au sol, dans une marre aussi rouge que le champ de fleurs d'équinoxe? QUI étais-JE? Je savais juste que mon nom était Tsubaki. Rien d'autre. J'avais mal, mal à la poitrine, comme si je venais de perdre quelque chose de cher, de très cher. Je regardais le ciel noir, soudain une lumière le traversa : La foudre tomba près de l'arbre mort. Puis un autre. J'avais peur, j'étais seul, mes sanglots devinrent plus lourds. Puis elle frappa à nouveau. Sur moi cette fois. Je hurlais, de peur, car je ne sentais rien. J'ouvris les yeux, devant moi se tenait un dragon pourpre majestueux.
« Enfant écarlate, pourquoi pleures-tu? »
Je ne répondis pas, je n'en avais pas besoin, je savais que la créature n'avait pas besoins de mots pour comprendre.
« Laisse-moi devenir ta force. Tu n'as plus d'espoir, d'identité, rien. C'est bon. N'essayes pas de te souvenir. Laisse ce passé inconnu et sombre derrière toi. Va de l'avant enfant des Camélias. »
Je fermais les yeux, apaisé par les parole de l'être pourpre. Je les rouvris pour lui prendre la tête entre mes mains.
« Deviens ma force. »
Le dragon se mit à briller et s'enroula autours de mon corps, j'eus d'abord la sensation d'être broyé, puis une brûlure parcourut toute ma peau. Je regardais mes bras, j'y voyais une marque représentant un dragon pourpre. Le tatouage se mit à bouger et remonta sa tête sur ma joue droite.
« Nous ne faisons qu'un maintenant. Je ne peux vivre sans toi, tu ne peux vivre sans moi. Une parfaite symbiose. » murmura la bête.
Soudain le ciel s'éclaircit et la lune apparut dans le ciel, pleine et orangée.
« Akitsuki. » dit simplement le dragon.
« huh? Akitsuki? » demandais-je, sans comprendre.
« Ce sera ton nom. Tu n'as qu'un prénom, il te faut un nom! » dit chaleureusement ma marque.
Je souris, puis réfléchis.
« Kurenai. C'est ton nom maintenant, Dragon. »
Il sourit, content de son nouveau nom, et n'ajouta rien.


Il s'arrête, un air nostalgique sur le visage.
« Kurenai, je ne veux pas me souvenir de mon passé, c'est pourquoi, peu importe combien de fois je fais ce rêve, à mon réveil, je ne m'en souviendrais pas. Et pourtant, ce rêve laisse de la souffrance derrière lui... »
« ...Tsubaki, continue ton histoire. »

Cette nuit là, nous dormîmes dans le champ, adossés à la ruine. Quand nous nous réveillâmes le lendemain, le soleil brillait, éclatant, comme si la tragédie de la veille n'était jamais arrivée. Je résolus d'aller en ville. Je me baladais sans but dans les rues, et mes pas m'amenèrent en face d'une étrange boutique. J'entrais, comme envouté. Dès que j'eus franchi le seuil de la porte, une femme quitta le comptoir ordonné pour me serrer dans ses bras.
« Tsubaki!! Où étais-tu?! Je t'ai cherché partout, j'étais si inquiète!! » Elle pleurait.
J'étais surpris, tellement surpris que des larmes tombèrent inconsciemment de mes yeux. Je ne la connaissais pas. Mais elle m'avait appelé par mon prénom... Qui était-elle? QUI étais-JE?
« Qui...Qui êtes-vous ? » réussissais-je à articuler.
Elle se releva, un air outré sur son visage, qui se crispa de tristesse.
« Tsubaki! C'est moi! Yuri! Ta grande sœur!! »
Je la regardais, ne me souvenant pas. Elle avait l'air si triste... Je lui pris la main.
« Je n'ai plus de mémoire... » Puis baissais les yeux.
Elle me prit dans ses bras.
« C'est bon, Tsubaki... Tu n'as pas à te souvenir de ces jours si douloureux... »
Je fermais les yeux, me laissant aller à la tendresse de celle qui disait être ma sœur.

Le lendemain, je rencontrais le fiancé de ma sœur, Kiyo. C'était un homme étrange, plein de mystère, mais d'une gentillesse et d'une tendresse émouvante. Je l'aimais beaucoup et passais, dans les mois et les années qui suivirent, beaucoup de temps avec lui. Il fut le premier à savoir pour Kurenai. Avec le temps, je commençais à hériter de son étrangeté, à parler en énigmes, et je devins même plus étrange que lui. Je commençais à sortir un peu plus et à me sociabiliser, je rencontrais ceux que l'ont appelait les « Originels Fondateurs » et ils déclarèrent que j'en fus un aussi. Les embêter était une activité sublime, surtout les vieillards! Les faire tourner en bourrique était juste merveilleux!
Mais bientôt, ma sœur tomba grièvement malade et ne put plus gérer la boutique, je dus alors la remplacer, m'initiant au métier de boutiquier.
Quelques mois plus tard, ma sœur mourut. Ne pouvant supporter le poids du chagrin, Kiyo se suicida, me laissant seul au monde. J'avais vingt-ans, je pouvais me débrouiller, je le savais. Mais... ce chagrin, cette détresse... C'était la même que celle que je ressentais ce jour là.... Je fus un cadavre vivant pendant quelques jours, jusqu'à ce que Kurenai intervienne:
« OI! Ca ne peut plus durer Tsubaki!! Reprends toi!! Quelle tête feraient Yuri et Kiyo s'ils te voyaient comme ça?! Tu es un homme! Tu es l'illustration même du mystère! Et tu vas te laisser abattre de la sorte?!! »
Réveillant ma fierté, Kurenai me sauva, encore une fois.
Je décidais de reprendre la boutique de ma sœur, qui avait été celle de mes parents avant d'être la sienne, avec la détermination de continuer ce petit commerce que mes ainés chérissaient tant.


Il soupire.
« c'était le bon temps... »
«  et oui... » lui répond la marque.

Deux ans après, un étrange évènement changea Tamashi no Higan. Une fillette arriva. Elle ne venait pas de ce monde, mais bien d'un autre. Elle était étrange elle aussi. La première fois que je la rencontrais fut dans le champs de Lycoris. Nous parlâmes pendant un moment. La discussion fut étrange elle aussi. Elle fut adoptée par l'ermite.
Le plus étrange dans cette histoire, c'est que depuis son arrivée, nous autres, les quatre Originels Fondateurs, nous avons arrêté de vieillir...
Combien de temps a passé depuis? Je l'ignore moi même, était-ce hier, était-ce il y a un siècle? Pour nous, le temps s'est figé...

L'homme au masque se lève, le nuit tombe sur Tamashi no Higan.
« Rentrons Kurenai, avant que les ombres ne viennent nous dévorer. »
Il prend le chemin du retour, discutant toujours avec son tatouage. Vous pleurez, une main sur votre bouche, devant ce triste passé incomplet. Vous décidez de ne plus le voir de la même façon. Vous rentrez à votre tour. Mais le lendemain matin, vous vous réveillez sans vous souvenir de la seconde partie de la journée de la veille. Que faisiez-vous à ce moment là? Une seule phrase tourne dans votre esprit, sans que vous n'en trouviez ni la cause, ni l'origine.

« Les temps anciens ont tendance à se sentir seuls. Même si tu les fuis, ils te devanceront toujours. »


Power

☁ How Special are you ?

●On dit que l'homme au masque se souvient de tout. Oui de tout, de votre passage, de la raison de votre venue à Tamashi no Higan, de votre désespoir. Mais quand vous arrivez, quand vous allez le voir pour des explications, pour savoir pourquoi il vous a trahi ainsi, il prétend ne rien savoir. Il prétend ne pas vous connaître, mais ce n 'est que façade! On dit qu'il se souvient, qu'il prétend pour vous
faire rager, pour vous faire devenir aussi dérangé qu'il ne l'est, pour vous tourmenter jusqu'à ce que démence s'en suive.. Pour lui, tout ceci est un jeu, une grande expérience psychologique... Telle est la rumeur qui circule sur Tsubaki Akitsuki, le seul lien qui vous relie peut-être encore avec votre monde "réel", mais bien-sûr, ce n'est qu'une rumeur, à part lui-même, qui sait si elle dit vrai?

●Observez bien l'homme au masque. Regardez ses bras, son cou, ses mains. Vous la voyez aussi, non? Cette marque parcourant ce corps d’éphèbe. Ce dragon pourpre, enroulé autours de son cou, des ses bras, de son torse, de ses jambes, roulant ses anneaux plats sur sa peau pâle, bougeant en permanence. Il lui parle. Vous vous souvenez? Vous l'avez souvent vu parler seul, et avez entendu une réponse, sortie du néant, une voix sans propriétaire. C'était elle, c'était la marque. Elle sillonne son corps depuis aussitôt qu'il s'en souvienne, oui, c'est en effet son premier souvenir... Formant touts deux une parfaite symbiose, ils s'aiment avec une tendresse familiale, tels deux frères complices, tout aussi espiègle l'un que l'autre, tel l'arbre et le champignon, inséparable pour la vie... Telle est la particularité de l'homme au masque, Tsubaki Akitsuki, le mystérieux boutiquier....


About you

☁ What do I see ? Who is hidding behind the caracter ?

Pseudo : Yuuri07, Michii
Age : Celui d'un Diplodocus 8D
Expérience RP : Disons que c'est respectable.
Comment avez-vous découvert le forum ? Je connais l'admin 8D
Un avis ? Une suggestion ? Super forum, j'adore le contexte 8D
Avez-vous bien lu le règlement ? {Kage no Hime approuve ♥}
Autre chose à ajouter ? Nyan?






© Kage no Hime
Copie interdite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Winsens
Princesse des Ombres
avatar
• Messages : 308
• Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Tsubaki Akitsuki, l'homme aux mille mystères...   Dim 1 Jan - 17:35

Eh bien eh bien, quelle fiche ! Mon premier Originel, et mon premier Fondateur increvable ♥ T'as respecté tout ce que je t'ai dit sur le perso, alors qu'est-ce que je vais bien pouvoir te reprocher, maintenant, hein ? En plus, ton physique est bien, ton histoire aussi, ton mental est raconté de façon mystérieuse, sous-entendue et originale (ce qui correspond tout à fait au perso, donc tant mieux **)... Et puis j'aime trop comment t'as rédigé la particularité physique et la rumeur qui court sur notre très cher Boutiquier ! *___*
Mais, et c'est là que vient le reproche... Parce que oui, j'ai un reproche à faire °u° ! Tu as osé finir ta fiche avant la fondatrice ! GREUH ! Et je vois que t'es pas la seule alors... j'vais devoir me bouger avant d'être la dernière des six inscrits è_è
Bref ! Donc mise à part toutes ces remarques particulièrement utiles et constructives, je t'annonce avec bonheur que ta boutique rouvre dès demain et que tu pourras faire tourner les gens en bourrique autant que tu veux avec tes énigmes multiples parce que tu es... *roulement de tambour* VALIDEY !!
Dès cet instant plein de joie et de bonne humeur en partie dues à la nouvelle année, le rp t'es ouvert ! Je t'ajoute de suite au groupe des originels et vais le signaler aussi dans la PA, histoire de... Et puis si t'as une idée, n'oublie pas la demande de rang, hein !
Amuses-toi bien sur le forum, surtout, j'te l'souhaite, et j'espère qu'il continuera à te plaire ♥♥♥

PS : J'aime trop cette phrase *o* « Les temps anciens ont tendance à se sentir seuls. Même si tu les fuis, ils te devanceront toujours. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tsubaki Akitsuki, l'homme aux mille mystères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» L'automne en mille morceaux!
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamashi no Higan V1 ::  :: Présentation :: Ceux qui sont arrivés à destination... :: Originels-