Top Site



Votez pour nous toutes les deux heures ♥


Plonge dans cet univers aussi étrange que fabuleux ! Pars à la découverte de toutes ses merveilles et de tous ses mystères ! Il te reste tant à y découvrir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Danse Macabre (FT. Maurfyn V.H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
July Von Hallen
†Death & Bloody Mystery~†
avatar
• Messages : 15
• Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Danse Macabre (FT. Maurfyn V.H)   Jeu 6 Sep - 18:00

Le cimetière. Lieu de mort, de froid, et de mystère. D'ailleurs le brouillard est encore là. Léger mais encore assez présent au milieu des tombes. C'est l'après-midi, la journée de travail normalement pour tout le monde est terminée, sauf pour ceux qui estiment qu'il est encore temps de travailler. Le soleil commence à se faire bas. La lumière rouge du soleil se reflète alors sur le cimetière, donnant naissance à une atmosphère plus qu'étrange au lieu. Du sang sur les tombes ? Ou bien juste le soleil qui à cette heure s'amuse à vous tromper ? Qui sait. Le brouillard léger ne semble pas se densifier. cependant quelque chose de vivant semble y être. C'est un peu pour ces raisons que le cimetière est très peu fréquenté par les curieux. Il est terrifiant. Ou plutôt tout ce qu'il contient vous terrifie. S'il n'y avait que les tombes, ça pourrait aller. Mais il y a ce manoir aussi... Un peu plus loin. Qui se tient là, noir, imposant et inquiétant. Le lierre et les pierres usées augmentant son caractère n'invitant pas à la visite de curiosité. D'ailleurs, les fenêtres du dernier étage sont cassées.

Et puis en cet après midi aux couleurs ocres, rouges orangées, le bruit d'une porte qui grince se fit entendre dans le territoire du cimetière. Une ombre féminine sort du manoir. Un sourire fin et malicieux décore son visage. Armée d'une sucette toute ronde aux couleurs plus extraordinaires les une que les autres, elle va sautillant parcourir les allées. July est de sortie. Elle va faire en cette heure, le petit tour de propriétaire, faire en sorte de corriger les petites erreurs de son serviteur préféré. Il avait travaillé dur la nuit dernière alors elle était sortie sans lui. Elle se mit, sautillant, en route pour son petit tour, à travers les allées de tombes. Inutile de vous précisez que ce n'était pas non plus sans force chansons bizarres et étranges. De quoi vous donner encore plus la chair de poule. Déjà que vous l'aviez...

Et puis soudainement, une chose l'intrigua. Un bras à moitié dévoré par les charognards dépassait d'un talus de bière. Oh hooo... Fyfy avait - il enterré ce pauvre ère la nuit dernière et dans l'obscurité n'aurait pas vu du tout le bras ? Ou bien était-ce les charognards eux mêmes qui avait déterré le bras ? Un index sur le menton elle s'était agenouillée et s'était plongée en grande.. Très grande réflexion. Son Maurfynou n'aurait pas pu négligé un tel détail. Il était pro pour l'enterrement des villageois. Trouvant fatiguant de mener l'enquête, elle préféra se lancer dans autre chose. Finalement, il ressemblait à quoi ce mort là ? Elle regarda le nom. Oh ! Un jeune homme. Qui s'était étranglé avec un bout de pain. Quelle mort stupide quand même. Mais le poignet si fin, si blanc malgré les traces de morsures sur ce petit bras lui donna l'envie de revoir la tête du mort.

Elle déterra le tout, salissant sa petite jupe, et sortit ainsi le corps du jeune garçon de sa couverture terreuse. Il était, comme tout les morts, recouvert de ce linge blanc tout léger en coton. La pâleur verdâtre ne faisait qu'augmenter l'espèce de charme de ce jeune garçon. July eut un sourire. Elle redressa le corps mou du cadavre. Il faisait à peu près sa taille. Hum. 14 ans. Jeune pour mourir à cet âge. Mais la vie parfois ne fait pas de cadeau. Elle sourit à cette pensée. Et puis, elle se remit à chanter. Et entrainée dans sa chanson, voilà qu'elle se mit à faire la valse avec ce jeune garçon, mort certes, mais aussi beau qu'un fantôme.

Elle commença à parler alors à ce corps en décomposition.


- Mon pauvre ami. La vie ne t'as pas donné la chance de connaître les joyeusetés de la jeunesse~ J'ai pitié de ta petite personne alors je t'offre, ce petit plaisir qu'est la valse~ Ton lit froid et terreux tu le retrouveras, mais accepte juste un instant ce petit privilège, ce petit cadeau~ Tu le mérites tellement fufufu.

Elle s'amusa et continua sa petite danse. Et puis elle reprit la parole.

- Mon petit garçon~ Tu n'as vraiment pas eu de chance. Dieu que c'est crétin de mourir à ton jeune âge étouffé par un bout de pain. On avait du te dire que tu ne pouvais pas en manger autant quand tes parents n'étaient pas là pour te sauver d'un éventuel accident~ En même temps, tu n'as pas non plus découvert que tu avais un soucis qui t'empêchait d'avaler correctement existant déjà dès la naissance~ C'est vraiment triste n'est-ce pas ? Huhuhu~

Elle continua, jusqu'à ce que des pas et une voix familière lui parviennent aux oreilles. Ah zut. Elle avait encore une fois rajouté du travail à Maurfyn. Bah ! Il le remettra en terre et puis c'est tout hein ~ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maurfyn Von Hallen
†♦ L'Arlequin Servile ♦†
avatar
• Messages : 6
• Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Danse Macabre (FT. Maurfyn V.H)   Mar 11 Sep - 19:06

Encore dans son lit malgré l’heure tardive, Maurfyn dormais du sommeil de celui qui avait passé sa nuit à entretenir le cimetière. Bien qu’en temps normal il n’avait aucun problème à s’acquitter de sa tache, cette nuit là, un colis de dernière minute lui était tombé sur les bras.
L’inconvénient était que le cadavre de l’infortuné qui s’était étouffé avec un misérable bout de pain était déjà rigide de puis un moment et dans une position des plus grotesque de surcroit.


«Ché qui et comment cha che fait qu’il choit dans cette pochition ? » avait demandé Maurfyn, qui mâchouillait avec agacement sa sucette, aux hommes qu’il l’avait amené le corps dans une brouette.
« Aucune idée, il venait tout juste d’arrivé au village, on n’a pas eu trop le temps de faire connaissance, et sinon pour sa posture, bah il nous a juste fallu un moment pour nous rendre compte qu’il avait calenché. »
*Chomp chomp* « mouich, ch’est chupect tout cha mais bon che m’en cogne, laissez le ichi , je vais l’enterrer, pour le nom, che lui en trouverai un sympa. »

Ce n’était pas la première fois qu’on lui ramenait un corps à la faveur de la nuit tombé mais Maurfyn avait pour règle de ne pas se poser trop de question et de juste faire son boulot proprement, comme July le lui avait appris. Il poussa la brouette à l’intérieur du cimetière et chemina à travers les allés du cimetière mâchouillant diverses sucrerie au passage.
« Voilà ta nouvelle maison … euh … George, ouais George ça te va bien, j’espère que tu t’y plairas, ne t’en fait pas les voisins ne sont pas bruyant. » soliloqua Maurfyn.

Le fossoyeur coloré commença donc son office funèbre creusant un trou et y poussa le cadavre de « George », hélas la position particulière du jeune garçon ne correspondait pas à la taille standard des tombes.
Apres plusieurs essais, il parvint enfin à faire tenir le corps du garçon dans la fosse, à l’exception de son bras gauche. L’aube commençais a poindre et le pauvre assistant croquemort commençait à s’endormir sur sa pelle et de plus sa réserve personnelle de sucrerie était vide depuis près d’une demi-heure.
« George, t’es pas un client facile, pour le moment je vais te recouvrir de caillasse, demain j’apporterais une scie et je réglerais ce menu problème *baille*, sur ce bonne nuit.».

La lumière du soleil fini enfin par atteindre son visage et le réveilla de son rêve emplie de sucrerie.
*baille*
« fluuuteuh, j’ai trop dormis, July va me passer un savon si elle vois mon boulot de hier soir etelle me privera surement de dessert … en plus c’est le jour des crêpes aujourd’hui. » marmonnais le fossoyeur à peine éveiller en mettant ses vêtements rapidement. Maurfyn s’empressa de sortir et se dirigea vers son œuvre bâclé de la nuit. Hélas, sa patronne était en train de faire mumuse avec le cadavre, ce qui signifiait qu’il l’avait dans l’os.

Il s’approcha et salua sa patronne de sa voix enjouer habituel priant intérieurement qu’elle soit dans de bonne disposition aujourd’hui, de toute manière il valait mieux avouer son crime directement.
« Bonjoir July, désoler j’ai un peu trainassé au lit aujourd’hui, mais t’inquiété pas, je m’en vais de ce pas rattraper mon retard et … oh t’as trouvé George ... Désolé il était dur en affaire, pas moyen de lui faire baisser le bras, j’ai donc du improviser. »
C’était quitte ou double, l’arlequin drogué au sucre espérait en son fort intérieur que sa belle bienfaitrice soit de bonne humeur et qu’il ait tout de même droit aux crêpes au souper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Danse Macabre (FT. Maurfyn V.H)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamashi no Higan V1 ::  :: Le Cimetière des Oubliés-