Top Site



Votez pour nous toutes les deux heures ♥


Plonge dans cet univers aussi étrange que fabuleux ! Pars à la découverte de toutes ses merveilles et de tous ses mystères ! Il te reste tant à y découvrir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
• Messages : 16
• Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Ven 30 Mar - 20:31

Identity

☁ Lilith Northman
By Sawasawa (Zerochan)

Surnom : Sainte Lilith (pour les gros trip avec les amis), Lili.
Age : 26 ans
Sexe : Femme
Préférence Sexuelle : Hétérosexuel (même si elle n'est pas vraiment intéressée)
Nationalité : Nord de la France
Métier: ancienne religieuse, maintenant écrivain
Groupe Souhaité : conceptionniste
A Tamashi no Higan depuis : Lilith ne compte plus. Mais entre nous, cela fait cinq ans et trois mois qu'elle est à Tamashi no Higan


Physical Appearance

☁ Parfois le Seigneur fait des choses incompréhensibles


Ajuster ses grandes lunettes toutes rondes est une habitude qu’avait Lilith bien avant sa venue à Tamashi no Higan. Ces lunettes corrigent l’affreuse vue des yeux de Lilith ; des yeux foncés à la couleur inconnue.
La jeune femme d’apparence jeune et plutôt jolie, n’arrive pas à la cheville des magnifiques danseuses ou chanteuses qu’elle a pu voir dans sa vie. Mais on dit d’elle qu’elle est une beauté simple et innocente, bien qu’elle ait atteint l’âge adulte depuis des années. On ne peut pas dire que Lilith soit maigre, toutefois on ne décèle chez elle pas un gramme de graisse.

Sa peau blanche, saintement immaculée et dite aussi douce que l’âme de Lilith qui est effectivement la plus douce des femmes de ce monde – ou presque. A un seul endroit cette magnifique peau est abîmée et cet endroit est son dos. Pourquoi son dos ?

Pour comprendre, il faut se référer à l’histoire de la jeune femme. Je m’explique.
Comme vous le savez probablement déjà, Lilith Northman est une ancienne religieuse du couvent Sainte Hélène dans le Nord de la France. Elle y fut placée dès sa naissance et ce fut malheureusement à coup de bâton qu’elle fut élevée. Les méthodes punitives n’étaient pas tout à fait légales. Le châtiment favori des Mères Supérieurs qui étaient des femmes très pieuses étaient les coups de bâtons, de règles sous les genoux tout en faisant porter à bout de bras de très lourds manuscrits de la Bible –selon les goûts – au beau milieu de la cour intérieure et devant tout le couvent. Par sa douceur d’âme, Lilith en fut souvent victime. C’est pour cela que son dos est parsemé de cicatrices fort étranges, et, à certains endroits, des traces de brûlures.


Moral Description

☁Un ange passe...


Extrêment pieuse, Lilith est une déïste très positive.
On ne trouvera que très de peu de personnes aussi douces et gentilles que Lilith. Aimable et toujours prête à aider son prochain, Lilith a la figure même du bon Samaritain. La jeune femme semble être la perfection incarné. Toutefois on trouve toujours des défaut, même aux plus pures.
Non pas que la pudeur soit un défaut, mais disons que ce n'est pas la meilleure des qualités.
Lilith avait néanmoins des parties de son être passablement qui ne font pas nécessairement plaisir, où qui parraissent étrange.
Par exemple, Lilith est capable de rester des heures à regarder un brin d'herbe. Un brin d'herbe ou autre chose. Elle va souvent à la boutique de monsieur Akitsuki pour l'observer pendant des heures... Après tout, il est à l'origine d'Hisagi, le personnage principal de la plupart de ses romans.
Lilith est aussi capable à ses dépends de laisser parler quelqu'un pendant des heures sans même écouter un mot de ce qu'il lui dit; tout simplement parce que son imagination débordante l'a kidnappée à des kilomètres de là. Ce côté-là est probablement le plus dérangeant.
Aussi, la jeune religieuse passe beaucoup de temps seule: dans le champ de Lycoris rouge, aux abords de la forêt, près du lac, chez elle... Mais son lieu de prédilection est tout de même la bibliothèque. Son amour pour les livres n'aura jamais de limites.
Toutefois, Lilith a aussi l'art d'écouter les autres, quand ce n'est pas Akitsuki qui s'y colle. Il est très agréable de parler avec elle, car sa culture est sans fin: on peu parler de n'importe quoi, Lilith saura toujours vous suivre. Et puis, si ce n'est pas le cas, cela va l'être très rapidement.




Story

☁ Just let me know how you became the one I have in front of me...


Verset 01: Le commencement de toute chose

Lilith Northman vivait dans une famille modeste mais modèle. Ce cadre familiale était très standard : un père, une mère ; l’un lisant un roman dans un confortable fauteuil près de la cheminée en face de l’autre, qui étudiait avec attention le journal. La fille, elle, jouait à la poupée sur le tapis, enfermée dans son monde.
Ce monde à la fois parfait et indestructible, fut pourtant balayé par une série de malheurs surmontables mais difficiles.
Quand Lilith eut trois ans, Madame Northman fut emportée par la maladie. Son père était médecin, mais rien ne put sauver la pauvre femme. Trois ans plus tard, le père se suicida dans des circonstances étranges dans son bureau. Pourquoi avait-il fait cela alors que Lilith avait besoin de lui ? Pourquoi la police avait conclu à un suicide alors qu’il y avait beaucoup de chance pour que cela n’en soit pas un ? Pleins de questions tournaient dans l’esprit de la petite Lilith alors qu’elle n’avait que six ans. On la confia à sa tante, une religieuse du couvent de Sainte Hélène au nord de la France. Cette tante, une femme extrêmement croyante et extrêmement sévère, était la Mère Supérieure du couvent. A ce titre, elle appliqua les mêmes règles de vie à sa nièce qu’aux autres novices. La même éducation, la même nourriture, les mêmes punitions, les mêmes corvées. On dit même que la Mère Northman fut d’une sévérité encore plus terrible avec Lilith qu’avec les autres. Pourquoi ?

Verset 02: Le Couvent de Sainte Hélène

On apprit à Lilith à se vouer corps et âmes au Seigneur tout puissant. On lui apprit à ne penser à rien d’autre qu’à une vie pieuse. On voulait faire d’elle une religieuse parfaite. Mais à quinze ans, alors que Lilith lisait une énième fois l’Ancien Testament, la jeune fille aperçut une petite fille allongée dans l’herbe de l’autre côté du mur d’enceinte. Craignant qu’elle soit blessée ou malade, d’où la raison de sa position, Lilith se précipita dehors. En courant, elle dut faire attention à ce que son voile ne parte pas et à ne pas salir ses jupes.
« Tout va bien ?! S’exclama-t-elle, à bout de souffle.
-Oui pourquoi ? demanda en retour la petite fille, se demandant pourquoi la religieuse lui disait cela.
-Mais... Alors pourquoi êtes-vous comme cela ?
-Et bin ! J’rêve, ça se voit pas ?
-Vous quoi ?
-Je rêve. Vous n’savez c’que c’est ?
-Non. Je devrais ?
-Sûr ! Z’êtes sensé tout savoir !
-A bon ?
-Bin oui ! Lança la petite fille comme si c’était normal. Vous, vos livre et vot’e dieu là ! vous savez tout.
-Sans doute. Mais comment on fait pour rêver ?
-Biiiinnn... Réfléchit la gamine. Vous fermez les yeux eeeetttt.... Biiiiinnn.... Vous imaginez quelque chose.
-Quelque chose ?
-Un chat, des nuages, des gens... Vous leur faites faire ce que vous voulez dans vot’e tête. »

En retournant au couvent, Lilith médita longuement sur le fait de rêver. Elle fut si troublée qu’elle demanda conseil à la Mère Supérieur. Outragée par la question blasphématoire, celle-ci punit Lilith. On vida alors un sot d’eau sur Lilith et lui donna des coups de bâton au milieu du cloître, devant tout le monde en la forçant à réciter des passages de la Bible. Mais Lilith ne se laissa pas vaincue pour autant.

Verset 03: Le Sanctuaire

Quand la nuit fut tombée, elle sortit du couvent et marcha jusqu’à la ville à environ un kilomètre de là. Elle alla directement à la Bibliothèque. Elle était fermée, mais on savait le traitement que recevaient certaines novices dans ce couvent. Alors on lui ouvrit, par respect et gentillesse. Mais aussi parce que c’était le seul moyen de soigner les blessures du dos qui tâchaient sa tenue de religieuse, car la jeune fille refusait. Il est vrai que le chantage n’est pas une bonne chose, mais dans ce cas là, c’était ou elle rentrait et on la soignait, ou alors elle refusait et sa soif de connaissance ne serait plus disponible.
Lilith revint tous les soirs, même si cela devait lui coûter de douloureuses punitions. Tout en lisant d’innombrables livres, Lilith cultiva son jardin, comme disait Voltaire, l’un de ses philosophes des Lumières préféré. Elle développa une pensée très semblable au vieux penseur. Dieu ne fait rien par hasard, ce sont les religieuses du couvent qui lui avaient appris cela. Alors si Dieux faisait tout dans un but précis, il avait du créer le rêve pour que tout le monde puisse rêver, non ? Alors elle-même pouvait rêver, n’est-ce pas ? Donc une fois que la jeune religieuse eut fini de lire les livres et documents, elle s’attaqua aux romans et aux nouvelles. Même les livres d’images pour enfants passèrent dans ses mains.
A ses dix-huit ans, les gens de la ville ouvrirent une crèche de nuit à la bibliothèque. Lilith étant devenue une jeune fille connue en ville, on lui confia la garde des enfants avec l’aide de quelques autres employés. Elle reçut alors son tout premier salaire. Ce n’était pas grande chose, à peine cent euros. Mais la jeune religieuse était si heureuse d’avoir gagné quelque chose, qu'enfin quelque chose soit à elle. La première chose et la seule que la jeune femme acheta fut Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Sa pièce de théâtre préférée. Ce livre à la fois poétique, tragique et drôle, réunissait en son sein toute la romance et l’action dont avait besoin Lilith pour sa toute première histoire.
Mais hélas, son magnifique secret fut découvert par les religieuses. Celles-ci la coincèrent avant qu’elle ne puisse partir en ville. Elles la punirent et l’enfermèrent à double tour dans sa chambre froide, sans couleur, et d’une tristesse à mourir.

Lilith était maintenant seule.
Même les oiseaux du jour ne venaient pas chanter pour elle.
Même les rayons du soleils protestaient à venir éclairer sa petite chambre de none.
Seule...

Verset 04: l'Homme du Rêve

Alors Lilith imagina un ami. Cet ami était pâle, très pâle. Ses cheveux étaient blancs méchés de rouge et son unique œil – l’autre étant caché par un masque – était lui aussi rouge. Cet ami était grand et fin, portant un haori rouge sur un gilet à capuche bleu. Cet être imaginaire était entouré d’une aura de mystère. Il lui fit un sourire très beau, mais étrange. Mystérieux, malicieux mais très séduisant.
Lilith adora ce personnage. Alors elle le suivit. Elle ouvrit la porte et le suivit dans les couloirs du couvent. Quand ils furent dehors, ils marchèrent longtemps. Lilith pouvait voir le paysage au travers de son nouveau et mystérieux ami. Mais elle n’en avait que faire. Quand ils passèrent devant la bibliothèque, on l’avait remplacée à la crèche, on l’avait oubliée. Toutefois, on avait laissé son livre dans la boîte aux lettres. Elle le prit. Versa une larme et partit à nouveau sur les talons imaginaires du curieux homme.
L’homme l’emmena dans une curieuse petite boutique très mal ordonnée. Elle changeait totalement du couvent : froid et vide. Son ami imaginaire avait disparut. Mais quand Lilith s’approcha du pseudo-comptoir, elle faillit avoir une attaque cardiaque. Il était là. La regardant avec un délicat sourire. Il l’écouta.
« Je croyais que vous étiez dans mon rêve. Dit-elle pour commencer. Vous êtes donc réel ? – Aucune réponse— J’ai du vous voir à la bibliothèque, c’est pour cela que je vous ai imaginé. – Toujours aucune réponse—Vous ne voulez pas me parler ? Alors peut être pourriez-vous m’écouter ? »

Alors Lilith vida son sac. Tout ce qu’elle avait sur le cœur, tout ce qu’elle avait vécu d’injuste : le couvent, les religieuses, les punitions, la bibliothèque, les gens, la petite fille, ses rêves, ses histoires, son livre... sur tout. Elle fondit finalement en larmes quand elle conclut sur le fait que plus personne ne voulait d’elle, qu’elle n’était aimée que du Seigneur et encore...
« Je peux faire quelque chose pour toi. » Dit-il enfin en lui tendant un mouchoir.

Il sortit d’on-ne-sait-où un petit flacon empli d’un liquide rouge. Lilith hésita. S’était-elle retrouvée devant le suppôt de Satan ? Cette boisson qu’il lui présentait allait-elle la faire conclure un pacte avec le Diable ? Qu’allait-il se passer ? Allait-elle aller directement en Enfer ? Elle esquissa un mouvement de rejet. Alors l’homme changea de tactique. Il se présenta. Il s’appelait Tsubaki Akitsuki, il était le propriétaire depuis des années de cette modeste boutique. Vendait des brics, et des brocs, et des bracs ; mais il dit aussi qu’il était souvent le psychologue de bon nombre de gens qui, comme elle, n’avaient plus rien de bon dans leur vie.
La religieuse se détendit alors qu’il parlait. Elle observait cet homme. Son sourire était étrange, mais un peu rassurant. Il ne pouvait pas être foncièrement mauvais, non ? Plus les minutes passaient, plus dans la tête de la jeune femme, des histoires aussi fantastiques que prenantes se développèrent avec lui comme personnage principal.
Finalement il lui tendit à nouveau de flacon. Comme hypnotisée, elle le prit, le débouchonna. Lilith le leva devant ses yeux.
« Et Roméo dit à Juliette avant de mourir :
« Console-toi, pauvre âme,

Le rêve était trop beau!

L'amour, céleste flamme,

Survit même au tombeau!

Il soulève la pierre

Et, des anges bénis,

Comme un flot de lumière

Se perd dans l'infini.
»
Mais finalement, dans une dernière plainte, ils dirent en un cœur bien uni :
« Seigneur, Seigneur, pardonnez-nous! » »

Lilith posa le flacon sur ses lèvres et en avala lentement le contenu. Le goût infect inonda sa bouche et sa gorge, mais la religieuse n’en avait que faire. Au point où elle en était, rien ne pouvait plus la sauver. Toutefois, elle pria. Elle pria avec ferveur Dieu pour lui donner une toute dernière force supplémentaire. Sa tête tourna, elle se sentit tomber. Son âme glissa dans les profondeurs des rêves, des songes et d’un monde inconnu.


Jamais Lilith ne regretta d’avoir avalé le liquide rouge du flacon, même si le choc était sévère. Elle découvrit par un heureux hasard son don pour l’écriture. Ses premiers romans eurent un succès inespéré. Tous animaient les aventures palpitantes d’un héro impénétrable, subtile et mystérieux, mais étrangement serviable...


Power

☁ How Special are you ?


Ecrire et imaginer.
Voilà en deux mots l'étrange pouvoir de Lilith.

Elle peut tout écrire: des livres documentaires aux romans de mille pages. Et cela ne lui prend que peu de temps, car en posant ses doigts sur une surface, elle peut y faire apparaître des mots sans même avoir besoin d'encre. Toutefois, sachez que cela ne marche pas toujours, car pour utiliser ce don sur du papier, il faut obligatoirement de l'encre, du sang ou je-ne-sais quel autre moyen d'écrire. Au moins elle n'a pas besoin d'acheter des stylos.

Quand Lilith se sent particulièrement seule, elle a la possibilité d'écrire une description de personnage (généralement, il s'agit de son personnage favori qui a pour modèle Tsubaki Akitsuki) et de le sortir du papier. Ainsi il apparaît devant elle et peut même lui parler.

Ce don est très utilisé quand elle doit raconter des histoires aux enfants, il suffit de sortir l'histoire du papier pour qu'elle se déroule sous les yeux émerveillés des petit bambins.


About you

☁ What do I see ? Who is hidding behind the caracter ?

Pseudo :
Age : Niou?
Expérience RP : Je me débrouille maintenant... enfin je crois
Comment avez-vous découvert le forum ? L'ami d'un ami a contacté le voisin du boulanger de la tante par alliance avec la grand-mère du copain de mon cousin, qui prévint par inadvertance la demi-soeur du professeur du lycée du coin qui, par le plus grand des hasards, fit part de l'immense découverte et qui prévint une amie. Elle-même eut la bonne idée de m'inviter à la fête.
Un avis ? Une suggestion ? ça fait quoi si je dis pas encore?
Avez-vous bien lu le règlement ? {Skye est passée par ici, hihihi~♥}
Autre chose à ajouter ? Et bien non, pas encore, peut être plus tard




© Kage no Hime
Copie interdite.


Dernière édition par Lilith Northman le Dim 8 Avr - 7:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Winsens
Princesse des Ombres
avatar
• Messages : 308
• Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Sam 31 Mar - 10:50

Bienvenue sur le forum, Lilith !
Wooa avec le tout début de ta fiche, tu as réussi à m'intriguer sur ton personnage. C'est peu courant d'avoir une ancienne religieuse parmi nos rangs. Je me demande bien ce qui a pu lui arriver pour qu'elle quitte les ordres et se reconvertisse en écrivain !
Bref, en gros, hâte de lire la suite ! Aussi, je te souhaite bon courage pour la terminer ! \o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki Akitsuki
~•謎自身• The mystery itself•~
avatar
• Messages : 216
• Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Lun 2 Avr - 20:03

O.M.G. MY GARELLLLLLLLL! *Se jette sur lui* Bienvenuuuuuuuu! (en retard hahaha)
J'aime le début de ta description, beaucoup même <3! Lilith a l'air très interessante (Et OMG, Lilith comme dans Trinity blood <333333)
Et bienvenue au club des ancien religieux/ses qui compte à ce jour.... *roulement de tambour* Toi et moi. *Yuuya, au pied* /BUS/

Bon j'arrête mes conneries et je vais dormir, je suis moooorteeeeee et je raconte n'importe quoi.

Et rebienvenu pour camoufler le floodage de conneries que je suis en train de faire haha.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• Messages : 16
• Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Ven 6 Avr - 15:05

J'essayais d'être discrète... c'est raté... ^^" merci Sasha/Abel/Tsubaki....


Et merci pour le message d'accueil Skye, c'est super sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Winsens
Princesse des Ombres
avatar
• Messages : 308
• Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Ven 6 Avr - 17:44

xDDD Alors là, c'est sûr qu'avec l'accueil de Tsubaki, la discrétion, c'est loupé xDDDD De toute façon, je te rassure, comme Sasha avait évoqué la possibilité de ton inscription, j'avais deviné que c'était toi °u°

Et de rien, je t'en prie, doitashimashite, de nada, you're welcome, etc. C'est ce que je pense, alors c'est normal que je dise ça Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• Messages : 16
• Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Sam 7 Avr - 17:01

J'ai le sentiment que ma fiche est terminer.

Dites-moi ce qui ne va pas, et je change de suite. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skye Winsens
Princesse des Ombres
avatar
• Messages : 308
• Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Dim 8 Avr - 12:53

Alors alors, je viens tout juste de lire toute ta fiche ! Et je ne suis pas déçue ! Voilà donc mes quelques commentaires peu constructifs sur ta petite fiche !

Tes descriptions, rien à dire, vraiment. Mais j'aime bien le caractère doux et pure de Lilith ♥️ Et pour le physique, c'est juste peut-être dommage que tu ne la décrives pas tant que cela... 'Fin, je veux dire, on a les yeux, la peau, la silhouette, mais ç'aurait été mieux avec une description des cheveux et du style vestimentaire aussi (du genre, est-ce qu'elle est habillée en none ou normalement à TnH ? Je sais, question stupide, mais je me demande °°) Enfin, à la limite, c'est pas grave, ça nous laisse plus de liberté pour imaginer et le quota de mot est respecté, donc no comment uwu".

Pour l'histoire, j'aime beaucoup ! Je sais pas, j'avais des commentaires à dire, en positif, hein, mais j'ai malencontreusement oublié en cours de route alors voilà ^^" J'ai rien d'autre à dire si ce n'est que j'adore... Surtout le passage où elle va vers l'autre monde. Genre l'intervention de Tsubaki, c'est juste une super bonne idée, je plussois ! J'aime trop les idées que t'as parfois, et celle-là en fait partie ♥️

Pour le pouvoir aussi, j'aime beaucoup le principe... Le papier chez les conceptionnistes, c'est une grande histoire d'amour, à ce que je vois xD Mes trois conceptionnistes (je vous aime) ont tous un pouvoir en lien avec cet élément, hohoh. Mais dis moi, est-ce que je peux piquer le pouvoir de Lilith ? iui (moi, hein, pas un de mes personnages xD) Sérieux, j'aimerais trop faire ça ! Avoir juste à penser les mots pour qu'ils s'écrivent sur le papier D8 Pouvoir donner l'illusion ne serait-ce qu'un bref instant que mes personnages sont réels... Son pouvoir donne vraiment beaucoup de rêve, j'aime ça, donc je vais pas venir le critiquer, t'as mon feu vert !

Voilà, je crois que c'est tout ce que j'avais à dire, haha ! Sur ces mots... J'ai le plaisir de t'annoncer que tu es VALIDÉE !!! Je vais t'ajouter de ce pas au groupe des Conceptionnistes ♥️
N'oublie pas d'aller faire un tour :
♣️ Ici pour faire ta demande de RP ou répondre à une demande déjà ouverte, puisque tu peux dès maintenant te lancer là-dedans !
Après, ta fiche de relation, j'ai vu qu'elle était déjà postée. Pour ton rang, j'y réfléchis, j'y réfléchis... Je te fais des propositions dans la partie adéquate dès que j'ai une idée Wink
Amuses-toi bien sur Tamashi no Higan, grande rêveuse~♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
• Messages : 16
• Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   Lun 9 Avr - 16:39

Je n'y manquerai pour rien au monde! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lilith Northman - Que le Seigneur vous garde <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eirlys Silrior — ❝Que le Créateur vous garde.❞
» (Isis-Lilith) - L’esprit est tout. Vous devenez ce que vous pensez.
» Vous n'avez pas compris le Seigneur des Anneaux si...
» Garde impériale
» Garde de la citadelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamashi no Higan V1 ::  :: Présentation :: Ceux qui sont arrivés à destination... :: Conceptionnistes-